10
Oct

Augmentation de la fréquence des allèles pour une plus haute intelligence durant les 10.000 dernières années

Piffer et all. (2017) ont analysé les gènomes d'anciens eurasiens (entre -5000 et -1000 ans) et les ont comparés à des génomes d'européens actuels, montrant que la fréquence des allèles associés à une plus haute intelligence a été en augmentant, vraissemblablement par sélection naturelle favorisant une plus haute intelligence.

Michael A. Woodley, Shameem Younuskunju, Bipin Balan, Davide Piffer (2017) Holocene selection for variants associated with cognitive ability: comparing ancient and modern genomes.

Back to Top