7
Aug

L'immigration a fait perdre 4 points de Q.I à la France.

Lynn et Dutton (2015) ont publié une étude qui a fait beaucoup de bruit et a été reprise par de nombreux journaux, notamment Le Monde ou Le Point, montrant un déclin de 4 points de Q.I en France entre 1999 et 2009. Lynn et Dutton évoquent l'immigration afro-maghrébine, génétiquement moins intelligente que les européens natifs, comme une des causes principales de cette diminution intellectuelle.

Michael A. Woodley, de l'université de Chemnitz en Allemagne et Curtis S. Dunkel, de l'université de l'Illinois, confirment dans une nouvelle étude que le déclin intellectuel est bien d'origine biologique et vraisemblablement provoqué par l'immigration de populations génétiquement moins intelligente.

In France, are secular IQ losses biologically caused ? A comment on Dutton and Lynn (2015). Intelligence, (53), 81-85.

Il est à noter qu'une réduction de 4 points de Q.I. à l'échelle d'un pays est important. Cela a très clairement un impact social et économique (réduction du PIB par habitant, augmentation du taux de chômage, réduction de l'innovation).

Les maghrébins ont un Q.I moyen de 88 et une capacité cranienne moyenne de 1293 cc (contre 1369 cc et 100 de Q.I moyen pour un européen).

Il se développe effectivement en France (et dans d'autres pays d'Europe de l'ouest) des enclaves maghrébines où l'intelligence moyenne est nettement plus basse que dans le reste du pays. Ces enclaves sont caractérisées par l'ensemble des caractéristiques sociales d'une société à bas Q.I: faible niveau d'éducation, faible niveau socio-économique, haut taux de chômage, haute fréquence d'arriération mentale, haute religiosité, intégrisme, haut niveau de crimes et délits, plus haute fréquence de délinquance juvénile, haute natalité, faible niveau d'innovation, faible prévalence de personnes douées...

Malheureusement le mouvement égalitariste est très puissant en France, un peu comme le mouvement créationniste en Amérique. Beaucoup d'universités n'enseignent plus le darwinisme, l'évolution et l'apparition des différences raciales, par ignorance, idéologie ou parfois par peur des réactions violentes de la part des égalitaristes.

race brain

Tableau extrait de "Le quotient intellectuel, ses déterminants et son avenir", 2009, sous la direction de Serge Larivée, université de Montréal.

7
Aug

DUF1220 est linéairement associé à l'intelligence !

Duf1220 est une variation génétique de type "CNV" (copy number variation), à savoir une séquence génétique qui se répète dans le génome (sur le chromosome 1 pour être précis). Le nombre de répétition de cette structure dans le génome semble associé linéairement à l’intelligence, ceci aussi bien dans une perspective évolutive inter-espèce (les homo sapiens ont le plus grand nombre de copie DUF1220, plus de 260) que dans une perspective intra-espèce (les homo sapiens plus intelligents ont un plus grand nombre de DUF1220 dans leur génome).

"DUF1220 copy number is linearly associated with increased cognitive function as measured by total IQ and mathematical aptitude scores" , Human Genetics, , Volume 134, Issue 1, pp 67–75.

Tableau ci-dessous: perspective évolutive et comparaison du nombre de DUF1220 par espèce.

duf1220

On ne sait pas encore énormément sur cette variation génétique (on en saura certainement beaucoup plus dans quelques années) mais il est très probable que le nombre de répétition DUF1220 varie entre les populations humaines. Ainsi, les africains, qui ont en moyenne un cerveau de plus petite taille, 1280 cc et un Q.I moyen de 80, ont probablement un nombre moindre de répétition DUF1220 sur leur chromosome 1 que les européens (1369 cc et un Q.I moyen de 100), et ces derniers ont probablement moins de répétition DUF1220 sur leur chromosome 1 que les asiatiques de l'est (1416 cc et 106 de Q.I moyen).

A vrai dire, il est probable que la fréquence de DUF1220 soit fortement corrélée aux différences raciales de Q.I et de volume cérébrale (tableau ci-dessous extrait de "Le quotient intellectuel, ses déterminants et son avenir", 2009, sous la direction de Serge Larivée, université de Montréal). 

race brain


L'avenir nous dira quoi, mais Helmuth Nyborg évoque déjà cette hypothèse

 

6
Aug

Le Q.I moyen dans un job permet de prédire la composition raciale dans ce job

L'intelligence moyenne nécessaire pour bien performer dans un job varie fortement. Il va d'à peu près 90 de Q.I moyen dans les postes à basse qualification (chauffeurs, aides-soignants, éboueurs...) à 110 de Q.I moyen dans les fonctions les plus complexes et généralement les mieux rémunérées (avocats, médecins...).

Plus la complexité cognitive d'un job est importante, plus le Q.I moyen dans ce job sera élevé.

Par ailleurs, plus le Q.I moyen dans un job est élevé, plus la part d'asiatiques de l'est et d'européens sera élevée. A l'inverse la proportion d'africains se réduit tandis que la complexité d'un job augmente.

"Putting spearman’s hypothesis to work: job I.Q. as a predictor of employee racial composition", Open Differential Psychology, july 2016.

http://blog.intelligence-humaine.com/wp-content/uploads/2016/08/PestaPoznanski_2016_Spearman.pdf

racial composition job

22
May

Un "réseau de gènes impliqués dans l'intelligence" identifié

Une équipe de plus d'une trentaine de chercheurs autralo-européens, sous la direction du professeur Michael R. Johnson, vient de mettre en évidence un "réseau de gènes" impliqués dans l'intelligence. Les résultats ont été publiés dans Nature neuroscience.

"Deux réseaux de gènes appelés M1 et M3 comprenant respectivement un millier et 150 gènes ont ainsi été identifiés comme déterminant. Non seulement dans les performances cognitives, mais également - dans le cas où certaines mutations interviennent - lorsqu'apparaissent des maladies telles que l'épilepsie, la schizophrénie ou l'autisme"

"Ce qu'il y a d'excitant, c'est que les gènes mis en évidence partagent probablement un mécanisme de régulation commun, ce qui signifie que nous pouvons potentiellement manipuler un ensemble de gènes dont l'activité est liée à l'intelligence humaine. Nos travaux suggèrent qu'il pourrait être possible de travailler sur ces gènes cibles pour modifier l'intelligence. Même s'il ne s'agit pour l'instant que d'une possibilité théorique"

Systems genetics identifies a convergent gene network for cognition and neurodevelopmental disease, Nature neuroscience. 

intelligence M1 M3 Johnson genes

26
Apr

Estimation du Q.I par neuro-imagerie.

Une équipe de scientifiques sino-américano-coréens vient de développer une méthode pour estimer assez précisément le Q.I par un simple MRI (Magnetic Resonnance Imaging ou Imagerie cérébrale par Résonance Magnétique).

Pour ce faire, les chercheurs se focalisent particulièrement sur la substance grise et blanche du cerveau. Les auteurs expliquent que cette méthode est particulièrement intéressante pour estimer l'intelligence de très jeunes enfants à qui il n'est pas encore possible de faire passer des tests de Q.I.

L'article entier ici, en open acces. Wang L, Wee C-Y, Suk H-I, Tang X, Shen D (2015) MRI-Based Intelligence Quotient (IQ)

Ci-dessous, 4 différentes méthodes d'estimation employées (cliquer pour agrandir).

I.Q IRM intelligence neuroimaging

22
Nov

Estimation du Q.I par neuro-imagerie...

Il est aujourd'hui possible d'estimer correctement le Q.I d'une personne par neuro-imagerie. L'intelligence est une caractéristique biologique.

"Our work paves a new way for a research on predicting an infant’s future IQ score by using neuroimaging data, which can be a potential indicator for parents to prepare their child’s education if needed"

"MRI-Based Intelligence Quotient (IQ) Estimation with Sparse Learning"  Liye Wang, Chong-Yaw Wee, Heung-Il Suk,Xiaoying Tang, Dinggang Shen. Published: March 30, 2015.

PLOS

 neuro-imagerie
15
Dec

"Halo va stimuler votre cerveau grâce à des impulsions électriques"

Mémoire, apprentissage d'une langue, capacités mathématiques, troubles psychologiques... Halo Neuroscience prépare un objet connecté destiné à stimuler le cerveau.

http://www.journaldunet.com/web-tech/start-up/daniel-chao-daniel-chao-halo-neuroscience.shtml

Le site de halo neuroscience

http://haloneuro.com/

halo-neuroscience-may-2014-672x372

15
Dec

"A troublesome inheritance. Genes, race and human history"

 

Be very cautious... the egalitarian fanatics will not be happy 😉

“A Troublesome Inheritance“, by science journalist Nicholas Wade, 2014, was published in June by Penguin Press in New York. The 278-page work garnered suggests that genetic differences (rather than culture) explain, for instance, why Western governments are more stable than those in African countries. Wade is former staff reporter and editor at the New York Times, Science and Nature.


http://www.amazon.com/Troublesome-Inheritance-Genes-Human-History/dp/1594204462

A_Troublesome_Inheritance

28
Sep

Détection des gènes de l'intelligence: les chinois investissent massivement.

Les chinois viennent d'investir massivement dans le plus grand projet jamais conçu de détection des gènes responsables de la très haute intelligence. Pour y participer un seul critère... avoir un Q.I au dessus de 160.

"Il est bien connu que les variations d'intelligence sont principalement provoquées par des variations génétiques... ce sujet est tabou en occident. En Chine, pas du tout".

 

Back to Top