10
Oct

Augmentation de la fréquence des allèles pour une plus haute intelligence durant les 10.000 dernières années

Piffer et all. (2017) ont analysé les gènomes d'anciens eurasiens (entre -5000 et -1000 ans) et les ont comparés à des génomes d'européens actuels, montrant que la fréquence des allèles associés à une plus haute intelligence a été en augmentant, vraissemblablement par sélection naturelle favorisant une plus haute intelligence.

Michael A. Woodley, Shameem Younuskunju, Bipin Balan, Davide Piffer (2017) Holocene selection for variants associated with cognitive ability: comparing ancient and modern genomes.

Comments

  1. Drake says:

    https://notpoliticallycorrect.me/2017/09/05/worldwide-iq-estimates-based-on-education-data/

    https://notpoliticallycorrect.me/2017/07/25/your-brain-on-poverty/

    Ces articles s'oppose très bien à ta position 🙂

    Essaie de débattre l'auteur de l'article sur la section des commentaires de ses articles 🙂

    Il est français donc tu pourras même débattre en français si l'anglais te fait peur 🙂

  2. Drake says:

    Mais bon il est probable que tu ne lira pas mes liens car tu dois sûrement avoir peur de débattre contre ses gens qui ne sont pas des gauchistes mais qui en savent énormément sur la biodiversité humaine.

    Mais ça serait bien que tu essaye, pour montrer que tu es honnête

  3. Drake says:

    Et apparemment, tu crois à la connerie du r/k.

    https://notpoliticallycorrect.me/2017/09/28/rk-selection-theory-rebuttals/

    Tes arguments sont d'un amateurisme déprimant, espérons que tu me donne tort en débattant directement l'auteur de mes articles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to Top