15
Apr

Laurent Alexandre "Le tabou du Q.I est suicidaire"

Laurent Alexandre est chirurgien-urologue, fondateur du célèbre site Doctissimo et chroniqueur régulier au Monde et au Huffington Post.

Dans l'article qu'il publie dans l'express ce 02 avril 2017, il explique que le tabou du Q.I est suicidaire.

"Parler du quotient intellectuel conduit les bien-pensants à sortir immédiatement la gousse d'ail et le crucifix. Un QI élevé est pourtant la principale défense dans le monde qui vient (...)
Il est illusoire, voire délirant, de penser que les Français auront un avantage dans la compétition mondiale avec des capacités intellectuelles inférieures aux Asiatiques"

Laurent Alexandre explique que le haut Q.I des est-asiatiques fut un élément déterminant dans ce qui a été appelé à posteriori le "miracle économique coréen", le "miracle économique chinois" ou le "miracle économique japonais". Rien d'étonnant pourtant, car l'intelligence moyenne d'une population est l'élément essentiel du niveau de prospérité: le Q.I moyen national corrèle à +0.85 avec l'indice de développement humain.

Le docteur Alexandre ne précise pas que la haute intelligence des est-asiatiques est avant tout génétique; Ces populations ont -comparativement aux européens- une plus haute fréquence d'allèles pour une haute intelligence; un cerveau plus volumineux; un temps de réaction plus rapide.

En réalité ce n'est pas tant le "tabou du Q.I" que celui des différences raciales. Les différences d'intelligence entre populations contreviennent frontalement à l'idéologie égalitariste dominante. Comme le disait le prix Nobel de médecine James Watson dans son dernier ouvrage (2008) "la volonté égalitaire de répartir le pouvoir intellectuel de façon égale entre les populations n'est pas suffisante pour qu'il en soit ainsi".

Tableau ci-dessous pointant les principales différences (notamment cérébrales et intellectuelles) entre africains, européens et est-asiatiques.
Extrait de « Rushton’s contributions to the study of mental ability », Arthur R. Jensen, Personality and Individual Differences, 2012

6
Mar

Q.I moyen des myopes, emmétropes et hypermétropes.

Une nouvelle étude (Intelligence, 2017) pointe le plus haut Q.I des myopes par rapport aux emmétropes (yeux sans défaut).

Fait intéressant: les hypermétropes de naissance auraient un Q.I moyen en dessous de la moyenne.

Q.I moyen des myopes > emmétrops > hypermétropes

Les yeux ne sont-ils pas le miroir de l'âme ? En tout cas ils sont des extensions du cerveau et ils proviennent, comme lui, de la couche ectodermique au stade embryonnaire. Les myopes ont des yeux trop gros (trop longs) de sorte que l'image se forme en avant de la rétine.
Les emmétropes ont des yeux normaux, et les hypermétropes ont
des yeux trop petits (trop courts), de sorte que l'image se forme à l'arrière de la rétine.
Une hypothèse envisagée est que les mêmes gènes régulent la taille du cerveau et celle des yeux, expliquant la relation entre la myopie et Q.I plus élevé,
et entre l'hypermétropie et un plus bas Q.I. Elle peut également expliquer la corrélation positive entre l'intelligence et la myopie (plus la myopie est importante, plus le Q.I moyen est élevé).

Il est intéressant de noter que la fréquence de myopie congénitale est parallèle au Q.I moyen racial: (1) les ashkénazes ont ainsi la plus haute fréquence de myopie de naissance, suivis par (2) les est-asiatiques puis (3) les européens. Viennent ensuite (4) les nord-africains et moyen-orientaux et enfin les (5) africains.

Quid des variations raciales dans les fréquences d'hypermétropie de naissance ?

"Refractive state, intelligence, education, and Lord's paradox" Intelligence Volume 61, March–April 2017, Pages 115–119.

Voir également "Major Intelligence Gene Tied to Myopia: A Review", Karlsonn Jon L, 2009.

22
May

Un "réseau de gènes impliqués dans l'intelligence" identifié

Une équipe de plus d'une trentaine de chercheurs autralo-européens, sous la direction du professeur Michael R. Johnson, vient de mettre en évidence un "réseau de gènes" impliqués dans l'intelligence. Les résultats ont été publiés dans Nature neuroscience.

"Deux réseaux de gènes appelés M1 et M3 comprenant respectivement un millier et 150 gènes ont ainsi été identifiés comme déterminant. Non seulement dans les performances cognitives, mais également - dans le cas où certaines mutations interviennent - lorsqu'apparaissent des maladies telles que l'épilepsie, la schizophrénie ou l'autisme"

"Ce qu'il y a d'excitant, c'est que les gènes mis en évidence partagent probablement un mécanisme de régulation commun, ce qui signifie que nous pouvons potentiellement manipuler un ensemble de gènes dont l'activité est liée à l'intelligence humaine. Nos travaux suggèrent qu'il pourrait être possible de travailler sur ces gènes cibles pour modifier l'intelligence. Même s'il ne s'agit pour l'instant que d'une possibilité théorique"

Systems genetics identifies a convergent gene network for cognition and neurodevelopmental disease, Nature neuroscience. 

intelligence M1 M3 Johnson genes

1
May

Q.I et myopie: amusante publicité des opticiens Krys.

Les opticiens Krys ont récemment fait un coup de pub en mentionnant sur leur site le lien entre Q.I plus élevé et myopie.

http://www.krys.com/krys-le-mag/psycho/myopie-qi

Pour appuyer leurs propos, ils citent l'étude de Karlsson (2009) publiée dans le Mankind Quarterly.

opticien krys

26
Apr

Estimation du Q.I par neuro-imagerie.

Une équipe de scientifiques sino-américano-coréens vient de développer une méthode pour estimer assez précisément le Q.I par un simple MRI (Magnetic Resonnance Imaging ou Imagerie cérébrale par Résonance Magnétique).

Pour ce faire, les chercheurs se focalisent particulièrement sur la substance grise et blanche du cerveau. Les auteurs expliquent que cette méthode est particulièrement intéressante pour estimer l'intelligence de très jeunes enfants à qui il n'est pas encore possible de faire passer des tests de Q.I.

L'article entier ici, en open acces. Wang L, Wee C-Y, Suk H-I, Tang X, Shen D (2015) MRI-Based Intelligence Quotient (IQ)

Ci-dessous, 4 différentes méthodes d'estimation employées (cliquer pour agrandir).

I.Q IRM intelligence neuroimaging

25
Apr

Classement des races de chiens par intelligence

 

Classement des races de chiens par intelligence (le Border Collie est le chien le plus intelligent, suivi par le caniche et le berger allemand).

border-collie 2

Un facteur g d'intelligence générale (g factor) chez le chien a pu être mis en évidence.

Intelligence, Volume 55, March–April 2016, Pages 79–85.

-The structure of cognitive abilities in dogs is similar to that found in people.

-Dogs that solved problems more quickly were also more accurate.

-Dogs' cognitive abilities can be tested quickly, like those of people.

-Bigger individual differences studies on dog cognition will contribute to cognitive epidemiology.

 

Brightest Dogs

Understanding of New Commands: Less than 5 repetitions.

Obey First Command: 95% of the time or better.

Rank Breed
1 Border Collie
2 Poodle
3 German Shepherd
4 Golden Retriever
5 Doberman Pinscher
6 Shetland Sheepdog
7 Labrador Retriever
8 Papillon
9 Rottweiler
10 Australian Cattle Dog

 

Excellent Working Dogs

Understanding of New Commands: 5 to 15 repetitions.

Obey First Command: 85% of the time or better.

Rank Breed
11 Pembroke Welsh Corgi
12 Miniature Schnauzer
13 English Springer Spaniel
14 Belgian Tervuren
15 Schipperke
Belgian Sheepdog
16 Collie
Keeshond
17 German Shorthaired Pointer
18 Flat-Coated Retriever
English Cocker Spaniel
Standard Schnauzer
19 Brittany
20 Cocker Spaniel
21 Weimaraner
22 Belgian Malinois
Bernese Mountain Dog
23 Pomeranian
24 Irish Water Spaniel
25 Vizsla
26 Cardigan Welsh Corgi

 

Above Average Working Dogs

Understanding of New Commands: 15 to 25 repetitions.

Obey First Command: 70% of the time or better.

Rank Breed
27 Chesapeake Bay Retriever
Puli
Yorkshire Terrier
28 Giant Schnauzer
29 Airedale Terrier
Bouvier Des Flandres
30 Border Terrier
Briard
31 Welsh Springer Spaniel
32 Manchester Terrier
33 Samoyed
34 Field Spaniel
Newfoundland
Australian Terrier
American Staffordshire Terrier
Gordon Setter
Bearded Collie
35 Cairn Terrier
Kerry Blue Terrier
Irish Setter
36 Norwegian Elkhound
37 Affenpincher
Silky Terrier
Miniature Pinscher
English Setter
Pharaoh Hound
Clumber Spaniel
38 Norwich Terrier
39 Dalmatian

 

Average Working/Obedience Intelligence

Understanding of New Commands: 25 to 40 repetitions.

Obey First Command: 50% of the time or better.

Rank Breed
40 Soft-Coated Wheaten Terrier
Bedlington Terrier
Smooth Fox Terrier
41 Curly-Coated Retriever
Irish Wolfhound
42 Kuvasz
Australian Shepherd
43 Saluki
Finnish Spitz
Pointer
44 Cavalier King Charles Spaniel
German Wirehaired Pointer
Black & Tan Coonhound
American Water Spaniel
45 Siberian Husky
Bichon Frise
English Toy Spaniel
46 Tibetan Spaniel
English Foxhound
Otterhound
American Foxhound
Greyhound
Wirehaired Pointing Griffon
47 West Highland White Terrier
Scottish Deerhound
48 Boxer
Great Dane
49 Dachshund
Stafforshire Bull Terrier
50 Alaskan Malamute
51 Whippet
Chinese Shar-pei
Wire Fox Terrier
52 Rhodesian Ridgeback
53 Ibizan Hound
Welsh Terrier
Irish Terrier
54 Boston Terrier
Akita

 

Fair Working/Obedience Intelligence

Understanding of New Commands: 40 to 80 repetitions.

Obey First Command: 30% of the time or better.

Rank Breed
55 Skye Terrier
56 Norfolk Terrier
Sealyham Terrier
57 Pug
58 French Bulldog
59 Brussels Griffon
Maltese
60 Italian Greyhound
61 Chinese Crested
62 Dandie Dinmont Terrier
Petit Basset Griffon Vendeen
Tibetan Terrier
Japanese Chin
Lakeland Terrier
63 Old English Sheepdog
64 Great Pyrenees
65 Scottish Terrier
Saint Bernard
66 Bull Terrier
67 Chihuahua
68 Lhasa Apso
69 Bullmastiff

 

Lowest Degree of Working/Obedience Intelligence

Understanding of New Commands: 80 to 100 repetitions or more.

Obey First Command: 25% of the time or worse.

Rank Breed
70 Shih Tzu
71 Basset Hound
72 Mastiff
Beagle
73 Pekingese
74 Bloodhound
75 Borzoi
76 Chow Chow
77 Bulldog
78 Basenji
79 Afghan Hound

 

 

10
Feb

Un gène de l'intelligence découvert... !

Un gène influant sur la taille du cerveau et le Q.I... (article de 2012, découverte qui date un peu).

http://www.newscientist.com/article/dn21705-best-evidence-yet-that-a-single-gene-can-affect-iq.html

 

10
Feb

Corrélation entre le Q.I et les niveaux d'acide urique

A lire: "Study of Serum Uric Acid and its Correlation with Intelligence Quotient and Other Parameters in Normal Healthy Adults" International Journal of Recent Trends in Science And Technology, ISSN 2277-2812 E-ISSN 2249-8109, Volume 6, Issue 2, 2013 pp 64-66.

 

Abstract: Study of serum uric acid and relationship with the intelligence level of a person. We have tried to find out correlation of serum uric acid and general intelligence in healthy medical students between age group of 17 to 20 years.

We have also studied correlation of serum uric acid with type of food and difference in values in males and females. For present study 100 medical students in the age group of 17 to 20 yrs were selected. All the subjects were thoroughly examined. Standard IQ was determined by IQ test prescribed by M. C. Joshi.¹ the questionnaire comprised of 100 multiple choice questions with time limit of 20 minutes. I.Q. was determined by Weschsler’s² formula and as per marks they were grouped from genius to superior, above normal, normal, feeble minded, borderline and mentally deficient.

The serum uric acid estimation was done by enzymatic method. Statistical analysis was done. It was observed that in male’s serum uric acid level was more than in females. No difference was found between vegetarians and non-vegetarians.

There was highly significant positive correlation between serum uric acid and IQ. Higher serum uric acid level was found in those categorized under genius and superior, as compared to those having normal or borderline IQ. Whether IQ of a person and serum uric acid participate common gene loci has to be determined by further study.

 Acide urique et Q.I moyen

Back to Top