6
Aug

Le lien entre intelligence et longévité est largement génétique.

Il existe une corrélation fortement positive entre intelligence et longévité, les plus hauts Q.I tendent à vivre plus longtemps (voir Q.I et longévité sur le site intelligence-humaine.com).

Cette corrélation est principalement génétique. En fait, les gènes impliqués dans une plus haute intelligence sont également responsables d'une augmentation de la longévité.

"The finding of common genetic effects between lifespan and intelligence has important implications for public health, and for those interested in the genetics of intelligence, lifespan or inequalities in health outcomes including lifespan"

"The association between intelligence and lifespan is mostly genetic" Int. J. Epidemiol. Advance Access published July 26, 2015.

longevité

6
Aug

Corrélation entre le Q.I et la vitesse de sédimentation erythrocytaire (ESR)

L'ESR (erythrocyte sedimentation rate ou vitesse de sédimentation érythrocytaire) est une mesure indirecte du niveau d'inflammation. Plusieurs études ont déja montré une association inverse entre niveau d'inflammation et intelligence. Un ESR élevé est également un facteur pronostic de troubles cardio-vasculaires plus tard dans la vie.

Le Q.I est catégorisé par décile (décile 1 = 81 de Q.I ; décile 2 = 87 de Q.I ; décile 3 = 92 de Q.I ; décile 4 = 96 de Q.I ; décile 5 = 100 de Q.I ; décile 6 = 104 de Q.I ; décile 7 = 108 de Q.I  ; décile 8 = 113 de Q.I ; décile 9 = 119 de Q.I)

"Association between erythrocyte sedimentation rate and IQ in Swedish males aged 18–20" Brain, Behavior, and Immunity 24 (2010) 868–873.

sedimentation

6
Aug

Le Q.I moyen dans un job permet de prédire la composition raciale dans ce job

L'intelligence moyenne nécessaire pour bien performer dans un job varie fortement. Il va d'à peu près 90 de Q.I moyen dans les postes à basse qualification (chauffeurs, aides-soignants, éboueurs...) à 110 de Q.I moyen dans les fonctions les plus complexes et généralement les mieux rémunérées (avocats, médecins...).

Plus la complexité cognitive d'un job est importante, plus le Q.I moyen dans ce job sera élevé.

Par ailleurs, plus le Q.I moyen dans un job est élevé, plus la part d'asiatiques de l'est et d'européens sera élevée. A l'inverse la proportion d'africains se réduit tandis que la complexité d'un job augmente.

"Putting spearman’s hypothesis to work: job I.Q. as a predictor of employee racial composition", Open Differential Psychology, july 2016.

http://blog.intelligence-humaine.com/wp-content/uploads/2016/08/PestaPoznanski_2016_Spearman.pdf

racial composition job

Back to Top