19
Apr

"The global bell curve" disponible en pdf !

Dans "The global bell curve. Race I.Q and inequality worlwide", 2008 (cliquez pour consulter l'ouvrage en pdf), Richard Lynn démontre que quel que soit le pays à travers le monde, la hiérarchie reste rigoureusement identique, avec un ordre dicté par le Q.I moyen racial:

  • 1. Juifs Ashkénazes (110)
  • 2. Asiatiques de l’est (105)
  • 3. Européens (100)
  • 5. Inuits (91)
  • 6. Asiatiques du sud-est (90)
  • 7. Métis caucasiens-africain (81-90)
  • 8. Amérindiens (86)
  • 9. Nord africains et sud asiatiques (84-88)
  • 10. Africains (67-80)
  • 11. Aborigènes d’Australie (62)

Les différences sont bien sur plus marquées entre les races dont le Q.I diffère sensiblement et est plus ténue entre les races d’intelligence proche.

Cette hiérarchie se vérifie immanquablement pour :

  • 1. L’éducation.
  • 2. Les salaires moyens.
  • 3. Le taux de crime et délit (le taux augmente par ordre croissant tandis que le Q.I diminue)
  • 4. Le statut socio-économique.
  • 5. La fécondité (le taux de fécondité augmente par ordre croissant tandis que le Q.I diminue)
  • 6. L’arriération mentale (augmente par ordre croissant tandis que le Q.I diminue)
  • 7. La réussite scolaire.
  • 8. La délinquance juvénile (augmente par ordre croissant tandis que le Q.I diminue)
  • 9. Le pourcentage de mères célibataires (augmente par ordre croissant tandis que le Q.I diminue)
  • 10. Le taux de chômage (augmente par ordre croissant tandis que le Q.I diminue)
  • 11. La réussite au SAT (test d’entré de la plupart des universités américaines)
  • 12. La prévalence de personnes douées.

lynnrichard-theglobalbellcurve       "The global bell curve", 2011

10
Mar

Différences raciales dans la fréquence de gènes pour une haute et une basse intelligence, 2014.

Ca par exemple... c'est étonnant 😉

"The average prevalence was 39% among East Asians, 36% among Europeans, 32% among Amerindians, 24% among Melanesians and Papuan-New Guineans, and 16% among sub-Saharan Africans. The lowest scores were among San Bushmen (6%) and Mbuti Pygmies (5%)."

La suite de l'article précédent...

Simple statistical tools to detect signals of recent polygenic selection, Davide Piffer, Ulster Institute for Social Research, London, UK (2014).

1
Mar

Un tout nouvel ouvrage !

Si nous étions au milieu d'un siècle, je vous dirais que d'après moi, Richard Lynn est l'homme du siècle ! Comme nous sommes plutot entrain de l'entamer... je vous dirai plus simplement que ce livre est certainement (je ne l'ai pas encore) un must.

Race and Sex Differences in Intelligence and Personality: A Tribute to Richard Lynn at Eighty (2014) Edited by Helmuth Nyborg.

http://www.ulsterinstitute.org/rasdip.html

"In Richard Lynn's work we have the stuff Nobel prizes are made of."
Helmuth Nyborg, University of Arhus, Denmark

rasdip_front cover

 

11
Feb

Le Q.I moyen national prédit les différences de développement depuis 3000 ans...


Les différences raciales en termes d'intelligence générales étant essentiellement génétiques, elles existent depuis des milliers d'années (probablement au moins les 10 mille dernières années).

"National IQs and measures of technological development given by Comin, Easterly and Gong (2010) are presented for 133 nations for the year 1000 BC, for 134 nations for 0 AD, for 120 nations for 1500 AD and for 133 nations for 2000 AD. It is shown that national IQs are significantly correlated with national differences in technological development at 0.42 in 1000 BC, 0.18 in 0 AD, 0.63 in 1500 D, and 0.75 in 2000 AD".


http://static.wikeo.be/files/7655/1-s20-s0160289612000748-main.pdf?download

Richard Lynn (2012) IQs predict differences in the technological development of nations from 1000 BC through 2000 AD, Intelligence doi:10.1016/j.intell.2012.05.008

 

Back to Top