Gradient sud-nord pour l’intelligence, la capacité crânienne et l’altruisme

L’augmentation de la taille du cerveau, du Q.I et de l’altruisme (pour une meilleure coopération) fut une adaptation au climat froid (particulièrement durant la période glaciaire principale, entre -30.000 et -10.000) car ces trois traits étaient davantage nécessaires à la survie dans ces milieux. On trouve, comme l’explique déjà Montesquieu (théorie des climats), un gradient sud …

Gradient sud-nord pour l’intelligence, la capacité crânienne et l’altruisme Read More »